Le Secrétaire général de la CITES au groupe de réflexion du Forum mondial sur le tourisme

Le Secrétaire général de la CITES au groupe de réflexion
du Forum mondial sur le tourisme

Lucerne, 2 mars 2014

A la veille de la Journée mondiale de la vie sauvage, le Secrétaire général de la CITES, John E. Scanlon, répondant à l’invitation qui lui avait été adressée, a pris la parole devant le groupe de réflexion du Forum mondial du tourisme.

M. Scanlon a d’abord souligné l’importance des infrastructures écologiques et des infrastructures immatérielles pour le tourisme lié à la vie sauvage, et remercié le Forum de les avoir mentionnées dans son ordre du jour.

M. Scanlon a observé que chaque années des millions de touristes interagissent avec la faune et la flore sauvages – en pratiquant la plongée libre près des récifs de corail, en observant des gorilles de montagne dans leur milieu naturel, ou en guettant les déplacements spectaculaires des oiseaux migrateurs.  Il a ensuite remarqué que ces activités génèrent des centaines de milliers d’emplois à l’échelle locale et représentent une importante source de devises étrangères pour un certain nombre de pays.

M. Scanlon a souligné que les espèces sauvages constituent une “attraction“ pour les personnes qui viennent les voir et que cette infrastructure écologique fondamentale ne doit pas être considérée comme donnée une fois pour toutes – sa conservation et son entretien exigent le soutien de tous les secteurs, dont celui du tourisme, qu’il a décrit comme un partenaire naturel de la conservation. Dans ce contexte, il a noté  l’actuelle flambée de braconnage et de contrebande, l’implication de la criminalité transnationale organisée et des milices rebelles, et les conséquences que ce trafic illicite des espèces sauvages comporte pour les économies, les sociétés et la sécurité.

M. Scanlon a parlé la Journée de la vie sauvage et des manifestations prévues à l’échelle mondiale, en remarquant que cette journée offre l’occasion de promouvoir les liens entre le tourisme et les espèces sauvages. Il exprimé sa gratitude à l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) pour avoir manifesté son soutien envers  la  Journée mondiale de la vie sauvage, et noté l’appui massif que cette manifestation suscite auprès d’un large éventail d’organisations dans tous les secteurs.

M. Scanlon s’est félicité de la campagne contre le trafic que l’ONUDC, l’OMT et l’UNESCO s’apprêtaient à lancer conjointement le 5 mars, qui permettra à ces trois organisations de sensibiliser plus d’un milliard de voyageurs par an et de les mettre en garde contre les graves conséquences que l’achat illicite d’espèces sauvages comporte pour ces espèces et pour les populations humaines. Il a précisé que cette initiative aiderait à réduire la demande d’espèces sauvages faisant l’objet d’un trafic illicite.

Pour conclure, M. Scanlon a remercié le forum d’avoir manifesté son intérêt envers la CITES et envers la conservation de la faune et de la flore sauvages de la planète, et ceci au moment le plus opportun, soit à la veille de la toute première célébration de la Journée mondiale de la vie sauvage.  

--------

Pour un complément d’information :