Les Etats africains progressent vers l’établissement de nouveaux systèmes de commerce électronique

Plus de 150 représentants des douanes, des gouvernements nationaux, des organisations internationales et du secteur privé se sont réunis à Antananarivo, Madagascar, du 16 au 18 septembre 2013 pour faire  le bilan des progrès accomplis en Afrique vers la constitution de guichets uniques, et pour réfléchir à de nouveaux projets et initiatives. La Conférence internationale/Exposition sur le guichet unique a également offert aux participants l’occasion de rencontrer le secteur privé et de voir les nouveaux systèmes et technologies appliqués au commerce. 

 
Le système TradeNet de Madagascar
TradeNet (développé par les Services du réseau communautaire malgache
en collaboration avec Crimson Logic de Singapour) est un système
électronique qui permet l’acheminement, la distribution et l’intégration
électronique des données dans un environnement sécurisé mettant en
relation sur une plate-forme commune toutes les parties prenantes au
commerce international.
(http://www.gasynet.com/en/gasynet/46-the-tradenet-system.html)
De nombreuses communications ont porté sur le développement des guichets uniques et les avantages que celui-ci présente pour la région, notamment la possibilité de suivre et de mieux contrôler les biens échangés, d’établir des systèmes juridiques plus sécurisés et d’améliorer la collecte des droits et taxes.  Les progrès réalisés par de nombreux pays, en particulier le Ghana, Madagascar, le Mozambique et le Nigeria, vers la constitution d’une documentation électronique pour les transactions commerciales et de guichets uniques à la pointe de la technologie, soulignent les efforts accomplis  par la région pour lutter contre le commerce illégal et faciliter le commerce légal.  .
 
Tout aussi important, les participants ont émis des idées et propositions en vue d’un partage des technologies et du développement d’un guichet unique commun pour la région Afrique. Les participants ont accueilli avec satisfaction la communication du Secrétariat de la CITES, et reconnu qu’il est nécessaire de travailler avec les autorités CITES afin de faciliter l’inclusion des permis et certificats CITES dans les systèmes nationaux de guichet unique.  
 
M. John Scanlon, Secrétaire général de la CITES, a exprimé son enthousiasme envers les efforts réalisés par les Etats africains pour faire usage des nouvelles technologies dans le but d’améliorer le contrôle des transactions commerciales. Dans ses remarques sur la conférence, il a déclaré : “ la constitution de guichets uniques dans la région Afrique présente des avantages tangibles. Avec ces guichets, les Etats seront mieux en mesure de gérer et de suivre le commerce des espèces sauvages. Les pays disposent désormais des outils permettant de s’assurer que le commerce d’espèces inscrites à la CITES est à la fois légal et durable. Le Secrétariat continuera d’apporter son soutien aux autorités CITES en liaison avec ces nouvelles initiatives enthousiasmantes ”.
 
Au cours de la conférence, le Secrétariat de la CITES a rencontré M. Ibrahima Nour Eddine Diagne, président de l’Alliance africaine pour le commerce électronique (AACE)  qui se consacre à la promotion du concept de guichet unique à l’échelle nationale et régionale, conformément aux recommandations des organisations internationales, afin de débattre des possibilités de collaboration et de travail en commun. Il a été convenu de rechercher une collaboration accrue et de fournir aux organismes responsables du développement des guichets uniques des compléments d’informations sur les procédures relatives au commerce CITES. 
 
S’exprimant à propos de ses discussions avec le Secrétariat, M. Diagne a déclaré : “La participation de la CITES à cette conférence offre de nombreuses possibilités nouvelles de collaboration. A cet égard, l’Alliance africaine pour le commerce électronique attend avec intérêt d’examiner avec la CITES  l’organisation d’initiatives conjointes pour aider les Etats africains à dématérialiser les permis CITES et les rendre accessibles sur des guichets uniques”.  
 
La conférence a également été l’occasion du lancement du “Guide pratique pour la mise en œuvre de guichets uniques en Afrique”, publié par l’AACE. Ce guide offre des informations pour l’établissement de guichets uniques en Afrique et dans d’autres régions du monde. Il peut être téléchargé en français et en anglais à l’adresse suivante : http://www.swguide.org/single_window/index.php.
 
Pour un complément d’informations sur la conférence, voir le lien: http://conferencesw.org/uk/sponsors.php