Le Secrétariat CITES se félicite de la Déclaration de Bali adoptée par les chefs de file de l’APEC sur la lutte contre le trafic d’espèces sauvages

Le Secrétariat de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) se félicite de la Déclaration de Bali, adoptée par les chefs de file de l’Association de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Bali, Indonésie, le 8 octobre 2013, sur la lutte contre le trafic de la faune et de la flore sauvages.

Sur le thème “Une Asie-Pacifique résiliente – moteur de la croissance mondiale”, les chefs de file ont reconnu: “la rareté des ressources présente un défi colossal qui limite notre capacité de croissance économique et nous avons pris conscience des graves conséquences économiques des catastrophes naturelles et anthropiques, en particulier pour les membres les plus vulnérables de la société”.

Pour relever ces défis, les chefs de l’APEC se sont engagés, dans la section h) du paragraphe 18, à “lutter contre le trafic de la faune et de la flore sauvages en renforçant la coopération internationale dans le cadre de réseaux WEN de lutte contre la fraude relative aux espèces sauvages et d’autres mécanismes, en réduisant l’offre et la demande d’espèces sauvages illégalement commercialisées, en renforçant la sensibilisation du public et l’éducation relative au trafic de la faune et de la flore sauvages et à ses impacts et en traitant sérieusement le trafic criminel d’espèces sauvages”.

Le Secrétaire général de la CITES, John E. Scanlon, commentant la Déclaration de Bali a déclaré: “cette Déclaration des chefs de l’APEC, adoptée au niveau politique le plus élevé, s’appuie sur ce que l’APEC a reconnu en 2012, avec les chefs de file de la région Asie-Pacifique, démontrant un appui solide à la lutte contre le trafic d’espèces sauvages dans le contexte des mécanismes en place. Cette Déclaration renforce encore les mesures de lutte contre l’escalade du commerce illégal des espèces sauvages, convenues à la 16e session de la Conférence des Parties à la CITES, à Bangkok, en mars 2013, et à la 22e session de la Commission des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale à Vienne, en avril 2013”.

Le Secrétariat CITES travaille en collaboration étroite avec ses partenaires du Consortium international de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages (ICCWC), une initiative conjointe du Secrétariat CITES, d’INTERPOL, de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, de la Banque mondiale et de l’Organisation mondiale des douanes, en vue de renforcer les capacités d’application des lois pour lutter contre le commerce illégal des espèces sauvages et apporter un appui coordonné aux organismes nationaux d’application des lois sur la faune et la flore sauvages et aux réseaux sous‑régionaux et régionaux qui, chaque jour, agissent pour défendre les ressources naturelles.

Autres lectures:

Groupe de discussion de haut niveau: "Le braconnage et le trafic illégal des espèces sauvages – Un crime pluridimensionnel et un défi croissant pour la communauté internationale"
La criminalité contre les espèces sauvages au même rang que le trafic de drogues, d’armes et d’êtres humains
La CITES salue l’appel à l’action de la secrétaire d’État Hilary Clinton contre le commerce illégal d'espèces sauvages
Le Secrétariat de la CITES accueille favorablement le décret du Président Obama sur la lutte contre le trafic d’espèces sauvages
L’ICCWC publie le rapport de la première réunion mondiale des réseaux de lutte contre la fraude liée aux espèces sauvages et met au point une stratégie pour obtenir un appui permanent
La CITES se félicite de la déclaration publiée en 2012 par les dirigeants de l’APEC réunis à Vladivostok – Intégrer pour grandir, innover pour prospérer
Le Secrétaire général de la CITES se félicite de l’adoption par la Commission des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale d’un projet de résolution reconnaissant que la criminalité liée aux espèces sauvages est une infraction grave
Efforts de la Royauté pour soutenir la lutte contre le trafic d’espèces sauvages
Les dirigeants du G8 s’engagent à combattre le trafic illicite des espèces sauvages
La CoP16 de la CITES, Bangkok 2013: Un tournant dans la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages
Réunion des ministres à Bangkok pour débattre la gravité de la criminalité transnationale liée aux espèces sauvages et aux forêts
Le Consortium international de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages