La CITES fait part de l’expérience de la CITES aux Parties à la Convention sur les changements climatiques

Genève/Varsovie, le 13 novembre 2013 – Invité à s’exprimer sur ce thème, le Secrétaire général de la CITES, M. John E. Scanlon, a fait part aux Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) de l’expérience acquise et des leçons apprises dans le cadre de la mise en œuvre de la CITES.
À l’occasion d’un atelier organisé pendant la 19e session de la Conférence des Parties à la CCNUCC, les délégués ont pris connaissance des leçons apprises grâce à l’expérience pertinente acquise dans le cadre de l’application de plusieurs accords multilatéraux, à savoir la CITES, le protocole de Montréal et les conventions sur les produits chimiques.
 
« Chaque convention a ses propres spécificités et modalités d’exécution, et c’est à vous qu’il appartient de déterminer en quoi l’expérience acquise dans le cadre de la mise en œuvre de la CITES peut présenter un intérêt pour vos propres procédures », a déclaré M. Scanlon en entamant sa présentation.
 
Les délégués à la Conférence des Parties ont posé des questions sur la formulation de réserves à la Convention, la gestion internationale des questions environnementales, la répartition du pouvoir avec le PNUE, le rôle des Parties appartenant au monde des pays développés et la participation des Etats qui ne sont pas Parties à la Convention.
 
L’atelier a été organisé par le Groupe de travail spécial sur la plate-forme de Durban pour une action renforcée.
 
Pour obtenir un exemplaire du document Powerpoint utilisé par le Secrétaire général durant sa présentation (qu’il a faite par vidéo depuis Genève), veuillez cliquer ici.