Le Secrétariat CITES et la CNUCED conjuguent leurs efforts pour aider les autorités douanières à réglementer le commerce d’espèces sauvages

Le Secrétariat de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) et la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) ont convenu de collaborer afin de fournir aux autorités douanières de meilleurs outils pour réglementer les importations et les exportations d’espèces inscrites aux annexes CITES. Un module sur le commerce international des espèces CITES baptisé ACITES a notamment été créé à cet effet; il sera entièrement intégré au SYstème DOuaNIer Automatisé de la CNUCED (SYDONIA).

 
SYDONIA est un système de gestion douanière automatisé qui couvre la plupart des procédures de commerce extérieur. Il est actuellement utilisé par plus de 90 pays. Le module ACITES de SYDONIA pourra être relié aux systèmes douaniers informatisés et sera fondé sur les annexes CITES, lesquelles contiennent plus de 35 000 espèces animales et végétales protégées.
 
Le Secrétaire général de la CITES, M. John E. Scanlon, et
le Secrétaire général de la CNUCED, M. Mukhisa Kituyi
S’exprimant au sujet de ce partenariat, le Secrétaire général de la CNUCED, M. Mukhisa Kituyi, a déclaré: "le principal objectif de cette coopération entre le Secrétariat CITES et la CNUCED est de garantir que le commerce international ne nuit pas à la conservation des espèces CITES, améliore les moyens de subsistance des populations pauvres et multiplie les opportunités offertes aux entrepreneurs qui se conforment aux obligations CITES et à la législation nationale. A cet égard, l’harmonisation entre les normes relatives aux documents électroniques CITES et le système automatisé SYDONIA est opportune et arrive à point nommé".
 

L’harmonisation entre les normes pour la délivrance informatisée des permisCITES et SYDONIA aidera également les Parties à la CITES à suivre les espèces tout au long de la chaîne commerciale, ce qui contribuera à garantir l’utilisation durable des espèces commercialisées de manière légale et à améliorer les moyens de subsistance des populations pauvres.

"Offrir des outils performants aux autorités douanières permet un meilleur contrôle du commerce international des espèces CITES", a déclaré M. John Scanlon, Secrétaire général de la Convention, lors de la signature du protocole d’accord entre le Secrétariat CITES et la CNUCED. 
 

"L’utilisation de ces outils contribuera à garantir l’utilisation durable des espèces commercialisées de manière légale et à prévenir le commerce illégal en réduisant les possibilités de fraude. Les parties à la CITES qui mettent actuellement au point des systèmes de délivrance de permis électroniques pourront avoir accès à des technologies qui offrent des solutions innovantes grâce à des techniques de pointe efficaces dans le domaine de l’information et de la communication", a-t-il ajouté.

Pour de plus amples informations sur les systèmes de délivrance informatisée des permis CITES, consulter le site internet  http://www.cites.org/fra/prog/e/e-permitting-toolkit.php. Pour tout complément d’information sur le système automatisé SYDONIA, consulter le site http://www.asycuda.org/french/.