Les partenaires de l’ICCWC

Les organisations ci-dessous ont signé le 23 novembre 2010, à Saint-Pétersbourg, en Russie, un protocole d’accord par lequel elles s’engagent à travailler de concert au sein de l’ICCWC. Unies sous la bannière de l’ICCWC, ces organisations forment un pool unique d’expertise technique et programmatique, offrant l’opportunité d’une approche nouvelle pour relever les défis aux facettes multiples posés par la criminalité en matière d’espèces sauvages

 

 
La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacéesd’extinction (CITES) est un accord international entre États. Elle a pour but de veiller à ce que le commerce international des spécimens d'animaux et de plantes sauvages ne menace pas leur survie. Le Secrétariat de la CITES veille à la légalité, à la durabilité et à la traçabilité du commerce des espèces de faune et de flore sauvages.
 
INTERPOL est la plus importante organisation de police internationale qui compte190 pays membres. Créée en 1923, elle facilite la coopération policière transfrontalière et appuie et assiste toutes les organisations, autorités et services dont la mission est de prévenir ou combattre la criminalité internationale. Le Secrétariat général d’Interpol est doté d’un sous-secrétariat chargé de la sécurité en matière d’environnement. 
L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC) est la principale organisation de lutte contre les produits illicites et le crime organisé transnational. Créé en 1997 par la fusion entre le Programme des Nations Unies pour le contrôle international des drogues et le Centre pour la prévention internationale du crime, l’UNODC opère dans toutes les régions du monde grâce à son vaste réseau de bureaux locaux.
 
La Banque mondiale est une source essentielle de financements et d’assistance technique aux pays en développement du monde entier. Elle a pour mission de lutter contre la pauvreté et d’aider les populations à s’aider elles-mêmes et leur environnement par l’apport de financements, le partage des connaissances, le renforcement des capacités et l’organisation de partenariats dans les secteurs publics ou privés. La Banque appuie un programme mondial d’assistance technique en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et a joué un rôle moteur dans les efforts déployés au niveau international pour renforcer la lutte contre la fraude en matière de patrimoine forestier et en faveur de sa gestion.
 
L’Organisation mondiale des douanes (OMD) est la seule organisation intergouvernementale exclusivement axée sur les questions douanières. Grâce à l’implantation de ses membres dans le monde entier, elle est aujourd’hui reconnue comme la voix de la communauté douanière mondiale. Elle est plus particulièrement connue pour son action dans les domaines couvrant l’adoption de normes mondiales, la simplification et l’harmonisation des procédures douanières, la facilitation du commerce mondial, la sécurité des chaînes d’approvisionnement, le renforcement de la lutte contre la fraude douanière et ses actions de contrôle, les initiatives contre la contrefaçon et la piraterie, les partenariats public-privé, la mise en valeur de l’intégrité et ses programmes de renforcement durable des capacités douanières dans le monde entier.