News and highlights

Taxonomy term for news and highlights

Le Secrétariat de la CITES se félicite de la déclaration ministérielle conjointe de l'APEC

Genève, le 10 novembre 2014 - Le Secrétariat de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) se félicite de la déclaration ministérielle conjointe de l'APEC, publiée par les 21 ministres de la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) à l'issue de la 26e réunion ministérielle de l'APEC, tenue samedi à Pékin, en Chine.

Allocution prononcée par le Secrétaire général de la CITES à l’occasion de la 11e session de la Conférence des Parties à la Convention sur les espèces migratrices

La CITES et la CMS ont des origines communes et des missions complémentaires et il existe de longue date une collaboration entre leurs programmes, qui va en se renforçant. C’est l’UICN qui a en premier appelé à l’élaboration de ces deux conventions au début des années 1960. Cet appel a été entendu et consacré dans des recommandations adoptées à la Conférence des Nations Unies sur l’environnement qui s’est tenue à Stockholm en 1972, et qui a débouché sur l’adoption, dans la décennie, de la CITES, en 1973, et de la CMS, en 1979.
Français translation unavailable for .

La coopération au développement de l’UE lance son initiative phare «B4Life»

Événement parallèle à la CoP12 de la CDB

La biodiversité est-elle importante pour le développement ?

La coopération au développement de l’UE lance son initiative phare «B4Life»

Déclaration d’ouverture

John E Scanlon, Secrétaire général de la CITES

OIBT-CITES : Travailler ensemble pour maintenir les essences forestières tropicales

OIBT-CITES : Travailler ensemble pour maintenir les essences forestières tropicales

Déclaration liminaire

M. John E Scanlon, Secrétaire général, CITES

Prononcée par Mme Milena Sosa Schmidt

Manifestation organisée en marge de la 12e réunion de la Conférence des Parties à
la Convention sur la diversité biologique

La dernière Chronique ONU met l'accent sur ​​le commerce illégal d'espèces sauvages

Comment la CITES prend des mesures concrètes pour un monde vivant en harmonie avec la nature : Contribution de la CITES à la Décennie des Nations Unies pour la diversité biologique

Alors que nous sommes bientôt à mi-parcours de l’échéance de 2020 pour atteindre l’ensemble commun de nos objectifs et stratégies pour la biodiversité, il est opportun de réfléchir sur la façon dont la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) contribue à réaliser le Plan stratégique pour la diversité biologique (2011-2020) ; à atteindre les 20 Objectifs d’Aichi pour la biodiversité ; et à célébrer la vision de la Décennie des Nations Unies pour la biodiversité d’un monde vivant en har

Français translation unavailable for .

Le Président malgache et le Secrétaire général de la CITES discutent des actions nécessaires pour enrayer le commerce illégal du bois, en marge de la 69e Assemblée générale des Nations Unies

Document non officiel
destiné uniquement aux médias

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Discussion de haut niveau : « Le braconnage et le trafic illégal des espèces sauvages

Discussion de haut niveau : « Le braconnage et le trafic illégal des espèces sauvages

– Vers une action commune de la communauté internationale »

 

Manifestation organisée conjointement par la République du Gabon et la République fédérale d’Allemagne

Siège de l’Organisation des Nations Unies, New York, 26 septembre 2014

Pages