La CITES publie un ambitieux programme de travail pour 2020-2022

Genève, 7 novembre 2019 – Le Secrétariat CITES publie aujourd’hui l’ensemble des décisions adoptées à la 18e session de la Conférence des Parties (CoP18) qui a eu lieu à Genève, Suisse, du 17 au 28 août 2019.

En général, les décisions de la Conférence des Parties portent sur les tâches à court terme que les Parties, les comités permanents et le Secrétariat de la Convention doivent réaliser entre les sessions de la Conférence des Parties – dans ce cas, entre la CoP18 et la CoP19 qui aura lieu au Costa Rica en 2022. Il s’agit du programme de travail le plus ambitieux jamais adopté par les Parties à la CITES – 357 décisions actives au total.

Ce nombre record de décisions couvre une large gamme de questions, allant du renforcement de la réglementation du commerce de différentes espèces de plantes et d’animaux aux efforts nécessaires pour lutter contre le commerce illégal, améliorer les capacités, veiller au respect de la Convention, appliquer les lois et assurer la participation des peuples autochtones et des communautés locales. Bien des décisions décrivent les fonctions du Secrétariat et plusieurs autres retracent les étapes spécifiques que les Parties et le Secrétariat doivent suivre pour appliquer la Vision de la stratégie pour l’après‑2020. 

Ivonne Higuero, Secrétaire générale de la CITES, déclare : « Ce programme de travail ambitieux démontre la pertinence croissante de la CITES dans le domaine de la réglementation efficace du commerce international d’espèces vulnérables de la faune et de la flore sauvages. Pour être appliqué avec succès, ce programme exige un engagement complet de toutes les Parties à la CITES, des comités permanents et des partenaires de la CITES, aussi bien publics que privés. Le Secrétariat fera tout pour obtenir les fonds additionnels considérables requis pour les activités et nous comptons sur le soutien actif des donateurs. » 

Les décisions sont complétées par les résolutions de la Conférence des Parties, adoptées à la CoP18, qui seront publiées dans les jours qui suivent. Les résolutions énoncent des déclarations de politique à long terme et interprètent les termes utilisés dans le texte de la Convention.

Les décisions et les résolutions entreront en vigueur le 26 novembre 2019, c’est‑à‑dire 90 jours après leur adoption.