À l’occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage se tiendra le Living Oceans Film Showcase

Destiné uniquement aux médias ;
document non officiel.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONJOINT

À l’occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage se tiendra le Living Oceans Film Showcase

Des récits sur les espèces et les écosystèmes marins diffusés sur grand écran et sur votre téléphone portable lors de la célébration de la Journée mondiale de la vie sauvage 2019

Genève/New York/Jackson Hole, 20 novembre 2018 – En tant que groupe, les espèces marines de la planète n’ont à ce jour jamais été mises sur le devant de la scène internationale. Cela changera en 2019. Le Secrétariat de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), et Jackson Hole WILD ont annoncé aujourd’hui qu’ils s’associeront pour organiser une présentation internationale de films, axée cette fois-ci sur les espèces marines. Les films gagnants contribueront à sensibiliser le monde entier à l’importance de la vie marine dans notre existence quotidienne, exploreront les défis majeurs auxquels sont confrontés les écosystèmes marins qui constituent les deux tiers de notre planète, et mettront en lumière des solutions inspirantes pour les relever.

Le Living Oceans Film Showcase sera l’un des événements mondiaux phare de la Journée mondiale de la vie sauvage de l’ONU de l’année prochaine qui sera célébrée le 3 mars sur le thème La vie dans les océans: Pour l’humanité et la planète. Les lauréats seront annoncés au Siège de l’ONU à New York lors d’un événement de haut niveau qui se tiendra le vendredi 1er mars pour célébrer cette Journée mondiale.

Couvrant les deux tiers de la planète et constituant plus de 99 % des habitats où la vie est possible dans le monde, nos océans restent les écosystèmes les moins bien connus. Nous en savons même plus sur la lune que sur les grands fonds marins. Toutefois, la vie sur notre planète a commencé dans le milieu marin et notre survie dépend elle-même de la santé des océans. La vie dans les océans soutient les civilisations et le développement de l’humanité depuis des millénaires, que ce soit à travers la nourriture, les matériaux pour l’artisanat et la construction, ou même l’air que nous respirons.

La CITES, l’organisme mondial de réglementation du commerce des espèces sauvages, protège de la surexploitation les espèces marines inscrites à ses annexes en garantissant que le commerce international de ces espèces est durable, légal et traçable.

“La CITES réglemente depuis longtemps le commerce international de nombreuses espèces marines afin d’assurer leur survie dans la nature, y compris, depuis 2013, pour certaines espèces de requins et de raies exploitées commercialement, telles que les requins-marteaux, le requin-taupe commun et le requin océanique, ainsi que les raies mobula et manta. En ce qui concerne les espèces marines, la CITES agit à l’interface entre l’utilisation durable et le commerce international, en se concentrant sur les espèces dont les populations ont décliné jusqu’à un niveau exigeant des mesures pour une gestion et un commerce sains permettant de maintenir ou reconstituer les stocks”, a déclaré David Morgan, Administrateur chargé du Secrétariat CITES.

Comme le note Midori Paxton, Responsable de la Division de la biodiversité et des écosystèmes du PNUD: “Plus de trois milliards de personnes dépendent de la biodiversité marine et côtière pour leur subsistance et leur principale source de protéines; la valeur marchande estimée des ressources et des industries marines et côtières est de trois mille milliards de dollars par an; et les océans contribuent également à atténuer l’impact du changement climatique. Si nous voulons nous assurer que les écosystèmes océaniques sont gérés de manière durable pour les générations actuelles et futures, une réponse globale à l’échelle mondiale est nécessaire afin de permettre d’étendre les initiatives réussies fondées sur la nature”.

Pourtant, les capacités de la vie marine à fournir ces services sont gravement affectées, car les océans de notre planète et les espèces qui y vivent font l’objet de nombreuses menaces, notamment le changement climatique, la pollution marine et les déchets, la destruction des habitats et les pratiques de pêche non durables. 

“Alors que la crise peut encore être évitée, il est essentiel de prendre des mesures qui renforcent l’engagement local et l’engagement personnel”, explique Lisa Samford, Directrice générale du Jackson Hole Wildlife Film Festival. “Notre but est de galvaniser le pouvoir des médias pour inspirer l’émerveillement, catalyser le changement et faire bouger les choses en faveur de la conservation des espèces et des écosystèmes marins.”

Le Secrétariat CITES est désigné par l’Assemblée générale des Nations Unies comme facilitateur mondial de la célébration annuelle de la Journée mondiale de la vie sauvage, en collaboration avec les organisations du système des Nations Unies. Cette année, le PNUD organise conjointement la série d’événements et d’activités de cette Journée mondiale en collaboration avec l’ONU Environnement, Jackson Hole WILD, la Wildlife Conservation Society et d’autres partenaires.

Calendrier et activités prévues

L’appel à candidatures se terminera le 1er janvier 2019 et les finalistes seront annoncés le 1er février 2019. Les lauréats seront présentés le 1er mars 2019 lors d’un événement de haut niveau qui coïncidera avec la célébration de la Journée mondiale de la vie sauvage au siège des Nations Unies à New York.

Les films lauréats et finalistes seront ensuite largement présentés dans le monde entier.

Catégories du concours

Les participants sont invités à soumettre des médias dans une ou plusieurs des catégories suivantes:

  • Les héros des océans: Décerné au film qui célèbre le plus efficacement le travail remarquable de personnes ou de groupes engagés dans la protection, la sensibilisation ou la connaissance et l’utilisation durable des espèces ou des écosystèmes marins.
  • L’humanité et les océans: Décerné au film qui traite le mieux le thème de l’interdépendance sociale, culturelle, économique et/ou environnementale de l’humanité avec les espèces et les écosystèmes marins, y compris à travers l’utilisation commerciale durable.
  • Enjeux et solutions pour les océans: Décerné au film qui explore le plus efficacement les enjeux actuels, et qui propose des solutions aux problèmes environnementaux, socio-économiques et de durabilité auxquels font face les espèces et les écosystèmes marins.
  • Vie marine: Décerné au film qui met le mieux en valeur la richesse de la diversité et la complexité du comportement d’une ou plusieurs espèces marines.
  • Court-métrage sur les océans: Décerné au meilleur film sur les espèces ou les écosystèmes marins d’une durée inférieure à 15 minutes.
  • MicroMovie sur les océans: Décerné au meilleur film sur les espèces ou les écosystèmes marins d’une durée inférieure à 5 minutes.

Les médias créés après le 1er janvier 2012 sont admissibles.

Lignes directrices de soumission

Il n’y a pas de frais d’inscription. Les médias soumis doivent avoir été achevés après le 1er janvier 2012, mais ne doivent pas avoir été diffusés ou projetés avant leur soumission. Les producteurs de médias du monde entier sont invités à participer au concours. Les médias soumis peuvent être de n’importe quelle longueur, provenir de n’importe quel format de média numérique, et être fictifs ou non fictifs. Les programmes doivent avoir une piste audio mixte (mono/stéréo) sur les deux canaux et doivent être en version anglaise (doublés ou sous-titrés). Les programmes avec code temporel visible ne seront pas acceptés.

Les médias dans toutes les langues officielles de l’ONU (anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe) sont les bienvenues. Les médias soumis dans une langue autre que l’anglais doivent être sous-titrés en anglais pour la présentation Living Ocean Film Showcase. Les participants admissibles doivent remplir le formulaire de soumission via www.JHFestival.org. Les participations seront téléchargées sur un canal Vimeo privé et sécurisé pour évaluation.

Pour plus d’informations, et pour organiser des interviews, veuillez contacter:

Programme des Nations Unies pour le développement, Sangita Khadka, +212 906 5043, [email protected]

Secrétariat CITES: Yuan Liu, +41 22 917 8130, [email protected],

Jackson Hole WILDl: Abbey Greene, +307 200 3286, [email protected]

######

Au sujet de la CITES

Avec 183 États membres (182 pays + l’Union européenne), la CITES reste l’un des instruments les plus puissants au monde pour la conservation de la biodiversité par la réglementation du commerce de la faune et de la flore sauvages. Des milliers d’espèces font l’objet d’un commerce international et sont utilisées par l’homme dans sa vie quotidienne pour se nourrir, se loger, se soigner, ainsi que pour l’écotourisme, les cosmétiques ou la mode. La CITES réglemente le commerce international de près de 36 000 espèces de plantes et d’animaux, y compris de leurs parties et produits, assurant leur survie dans la nature au bénéfice tant des populations locales qui conservent ainsi leurs moyens de subsistance que de l’environnement mondial. Le système de permis CITES a pour but de veiller à ce que le commerce international des espèces inscrites aux annexes CITES soit durable, légal et traçable. La CITES a été adoptée à Washington D.C. le 3 mars 1973 et est entrée en vigueur le 1er juillet 1975.

Au sujet de PNUD

Le PNUD travaille en partenariat à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations capables de résister aux crises tout en motivant et soutenant un type de croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Sur le terrain, dans près de 170 pays et territoires, il offre des perspectives mondiales et locales pour aider à renforcer les moyens d’existence et à bâtir des nations résilientes. 

Au sujet de Jackson Hole WILD

Les programmes de Jackson Hole WILD encouragent la sensibilisation du public et la gestion des espèces sauvages et des habitats grâce à l’utilisation novatrice des médias. Depuis 1991, ses conférences annuelles rassemblent des leaders internationaux de la science, de la conservation, de la diffusion et des médias. En 2019, des défenseurs engagés du monde de la science et de la conservation du milieu marin se joindront aux chefs de file des médias mondiaux et aux innovateurs pour le Jackson Hole Wildlife Film Festival & Conservation Summit (21-27 septembre), afin de partager des ressources et des stratégies, de relever des défis majeurs et de réfléchir à des approches novatrices de collaboration. Jackson Hole WILD célèbre les meilleures émissions sur la nature au monde et explore des moyens novateurs d’intégrer les médias de manière centralisée dans la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages.

Au sujet de la Journée mondiale de la vie sauvage, établie par les Nations Unies

Le 20 décembre 2013, la 68e session de l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 3 mars “Journée mondiale de la vie sauvage” pour célébrer et faire connaître la faune et à la flore sauvages de la planète. Cette date est le jour de la signature de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) en 1973. La Journée mondiale de la vie sauvage est rapidement devenue l’événement annuel mondial consacré aux espèces sauvages le plus important. C’est l’occasion de célébrer la faune et la flore sauvages pour la beauté et la diversité de leurs multiples formes, et de sensibiliser l’opinion publique aux différents défis auxquels ces espèces sont confrontées. Cette journée nous rappelle également qu’il est urgent d’intensifier la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages, qui a des répercussions économiques, environnementales et sociales de grande ampleur. Le thème de la Journée mondiale de la faune 2019 est: La vie dans les océans: Pour l’humanité et la planète.