Un concours artistique mondial pour célébrer la Journée mondiale de la vie sauvage 2019

Destiné uniquement aux médias;
Document non officiel.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Un concours artistique mondial pour célébrer
la Journée mondiale de la vie sauvage 2019

Genève, le 16 janvier 2019: La Journée mondiale de la vie sauvage, célébrée le 3 mars 2019 sur le thème “La vie dans les océans: Pour l’humanité et la planète”, mettra la conservation des espèces marines sur le devant de la scène dans le monde entier. Dans le cadre de cette Journée, le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) organise un concours artistique mondial destiné aux écoliers, en collaboration avec le Secrétariat de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Le thème du concours s’inscrira dans l’Objectif de développement durable 14 des Nations Unies – La vie aquatique, qui est également le thème de la Journée mondiale de la vie sauvage de cette année. C’est l’occasion d’encourager la mobilisation des jeunes tout en mettant l’accent sur les espèces marines dont il sera question lors de la prochaine Conférence mondiale sur les espèces sauvages – la CoP18 de la CITES – qui se tiendra à Colombo (Sri Lanka) en mai 2019.

Le concours artistique s’adresse aux enfants en âge scolaire et vise à créer un lien entre les jeunes et le monde marin, en leur offrant la possibilité de souligner l’importance essentielle des espèces marines dans leur existence. Les enfants ayant une affinité à la fois pour les espèces sauvages et pour l’art, le concours encourage cette forme d’expression fondamentale qui leur permet de faire entendre leur voix tout en renforçant leurs liens avec le monde naturel.

Les jeunes artistes intéressés peuvent soumettre leur travail par voie électronique via le site Web de l’IFAW dès à présent et jusqu’au 31 janvier. Douze demi-finalistes seront choisis et la candidature gagnante sera décidée par un jury d’experts avant le 11 février. Le nom de la personne ayant gagné le grand prix sera annoncé le 1er mars lors de la cérémonie de la Journée mondiale de la vie sauvage qui se tiendra au siège de l’ONU à New York et à laquelle cette personne assistera en tant qu’invitée d’honneur.

La Secrétaire générale de la CITES, Ivonne Higuero, a déclaré: “Nous sommes ravis de faire équipe avec l’IFAW pour organiser un concours artistique qui offre aux jeunes une excellente occasion de s’exprimer et d’agir en faveur de la conservation des espèces marines. En tant qu’êtres humains, nous consommons une quantité importante d’animaux sauvages, en particulier des espèces marines capturées dans la nature – environ 171 millions de tonnes de poissons selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture – et nous avons le devoir de veiller à ce que notre consommation reste légale et durable.”

Kelly Johnston, Administratrice de programme à IFAW, a déclaré Nous sommes enthousiasmés par la collaboration mondiale autour de ce thème essentiel et par l’occasion qui nous est donnée d’inspirer les jeunes de tout âge à travers ce concours artistique 2019. En sensibilisant davantage les jeunes aux menaces qui pèsent sur les espèces sauvages à travers le monde, et en leur offrant des moyens d’expression et de créativité, nous espérons qu’ils se mobiliseront encore plus pour partager leurs liens avec le monde naturel.”

Comme le note Midori Paxton, Chef de la Division de la biodiversité et des écosystèmes du PNUD: “Plus de trois milliards de personnes dépendent de la biodiversité marine et côtière pour leur existence, et les océans contribuent à atténuer l’impact du changement climatique. Si nous voulons nous assurer que les écosystèmes océaniques sont gérés de manière durable pour les générations actuelles et futures, une réponse globale à l’échelle mondiale est nécessaire et elle inclut l’engagement des jeunes sur les questions liées à la santé des écosystèmes marins.”

La Journée mondiale de la vie sauvage a été proclamée en 2013 lors de la 68e session de l’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU), marquant le jour de la signature de la CITES, pour célébrer et faire connaître les animaux et les plantes sauvages du monde entier. Depuis lors, elle est devenue l’événement annuel mondial majeur spécifiquement consacré aux espèces sauvages.

Pour plus de détails sur la réglementation et les instructions du concours, veuillez cliquer ici ou contacter [email protected].

***

Au sujet de la CITES

Avec 183 États membres (182 pays + l’Union européenne), la CITES reste l’un des instruments les plus puissants au monde pour la conservation de la biodiversité par la réglementation du commerce de la faune et de la flore sauvages. Des milliers d’espèces font l’objet d’un commerce international et sont utilisées par l’homme dans sa vie quotidienne pour se nourrir, se loger, se soigner, ainsi que pour l’écotourisme, les cosmétiques ou la mode. La CITES réglemente le commerce international de près de 36 000 espèces de plantes et d’animaux, y compris de leurs parties et produits, assurant leur survie dans la nature au bénéfice tant des populations locales qui conservent ainsi leurs moyens de subsistance que de l’environnement mondial. Le système de permis CITES a pour but de veiller à ce que le commerce international des espèces inscrites aux annexes CITES soit durable, légal et traçable. La CITES a été adoptée à Washington D.C. le 3 mars 1973 et est entrée en vigueur le 1er juillet 1975.

Au sujet de l’IFAW

Fondé en 1969, le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW)est une organisation mondiale à but non lucratif qui protège les animaux et les milieux où ils vivent. Avec des bureaux dans 15 pays et des projets dans plus de 40, nous secourons, réhabilitons et relâchons les animaux dans des milieux naturels sûrs dans le monde entier. En collaboration avec les gouvernements et les communautés locales, nos militants expérimentés, nos spécialistes juridiques et politiques et nos scientifiques de renommée internationale élaborent des solutions durables à certains des problèmes les plus pressants de notre époque en matière de bien-être animal et de conservation de la faune sauvage.

Au sujet du PNUD

Le PNUD travaille en partenariat à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations capables de résister aux crises tout en motivant et soutenant un type de croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Sur le terrain, dans près de 170 pays et territoires, il offre des perspectives mondiales et locales pour aider à renforcer les moyens d’existence et à bâtir des nations résilientes.